Comment réussir ma campagne en don contre don ?

Les clefs de succès pour réussir votre campagne de financement participatif en don contre don.

1) Votre motivation et enthousiasme

Vous êtes le porteur de projet, vous êtes donc le meilleur porte-parole et celui qui donnera envie aux internautes de participer. Il faut que vous soyez motivé(e) et enthousiaste pendant toute la collecte ! La collecte ne se fera pas sans vous 😉

2) Votre disponibilité

Il faut pouvoir consacrer du temps régulièrement à sa collecte : pendant la phase de préparation puis une fois que la collecte est en ligne.

En moyenne il vous faudra compter entre 2 et 4 semaines pour vous préparer avec notre accompagnement en y travaillant régulièrement tous les jours 30 à 60 min.

Une fois que la campagne est en ligne, il est important de consacrer 15 à 30 minutes par jour afin de réaliser les actions de communication, relancer vos contacts etc.

3) La mobilisation de votre réseau

Le plus important dans une collecte de financement participatif, c’est de pouvoir compter sur son réseau proche dès le début de la collecte : ce sont les personnes qui vous connaissent et connaissent votre projet qui seront vos premiers soutiens. Ce sont leurs contributions tôt et rapides dans la collecte qui permettront de convaincre les gens qui ne vous connaissent pas ! 

Il faut donc mobiliser avant le lancement de votre collecte vos amis, votre famille, vos proches … et leur expliquer que leur participation et leur réactivité sont essentielles pour que votre campagne réussisse. Généralement, le premier objectif de collecte est financé à 80% par le 1er cercle.

4) Un premier objectif de collecte atteignable

En moyenne, une collecte qui atteint son objectif à un panier moyen de 75€, pour atteindre un premier objectif d’environ 3000 – 4000 €.

Comptez donc 40-50 personnes pour collecter ce type de montant.

Pour évaluer votre objectif : demandez-vous quelle somme minimale vous permet d’avancer dans votre projet tout en étant assez ambitieuse.

Pensez donc à fixer des paliers, avec un 1er palier atteignable et les suivants qui montrent quels sont les postes de dépense prévus.

Exemple : 2500€ – 5000€ – 7500€

Si vous atteignez 2500€ et plus, c’est réussi ! Même si les paliers 2 et suivants ne sont pas atteint, c’est le 1er à 2500€ qui est important.

5) Des contreparties attractives

Plus vos contreparties seront intéressantes, plus le nombre de contributeur sera important.